Les tickets de rationnement pendant la seconde guerre mondiale

C’était pendant la guerre…

J’habitais à Nay, Place St Roch, j’étais locataire chez Larrieu. Je travaillais à la Mairie de Nay avec Mr Pareilh qui était maire, Mr Noël qui était secrétaire principal, et Mr Camborde, adjoint au maire. J’allais chercher les tickets d’alimentation pour la commune à la Place Royal, je prenais le car devant chez Fontan. Un employé de la distribution des tickets venait me chercher à PAU à la descente du car et je partais au bureau d’alimentation, j’y passais la journée, à compter et tamponner les cartes. D’abord sur une carte en carton pour 1 mois, il y avait des feuilles : 1 pour le café, 1 pour le sucre,1 pour le pain et suivant le nombre des personnes du foyer, il n’y avait pas de tickets en plus !
Quand je revenais de Pau, j’allais directement à la Mairie pour trier et procéder à la distribution, les gens venaient chercher leur carte.
Quand ce carton était fini on remettait 1 feuille nouvelle pour le mois suivant.

 

Petit aide mémoire chanté par Raymond CANCE pour se souvenir des couleurs des tickets de rationnement :

 

Merci à Madeleine et Odette pour les choeurs !

[Total: 1 Moyenne: 3]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *